FAGUIER & les abeilles, une grande histoire !

Installées depuis 2013 dans la jachère fleurie derrière notre atelier, nos abeilles fournissent chaque année du miel pour toute l’équipe et pour nos clients. Ce 20 mai, journée mondiale des Abeilles est la parfaite occasion de vous raconter la grande histoire qui nous unit à elles !

Des ruches à l'imprimerie quelle drôle d'idée !

C’est en 2013, après une discussion avec son horticulteur que Serge Faguier à la drôle d’idée d’installer une ruche sur le terrain derrière l’atelier de l’imprimerie. Plusieurs aménagements ont été nécessaires pour mettre en place une jachère fleurie et créer un espace de biodiversité afin d’offrir toutes les ressources essentielles pour que les abeilles se nourrissent suffisamment. A cette époque, les imprimeries sont les vilains petits canards du développement durable et le fondateur de ce qui est aujourd’hui FAGUIER Print & Pack compte bien montrer que lui aussi est engagé dans le développement durable.

L’essaim se plaît dans ce jardin fleuri et est rapidement rejoint par une seconde ruche. Les récoltes de miel sont bonnes et les premiers pots estampillés “Imprimerie Faguier” ne tardent pas à voir le jour ! Depuis l’ensemble de nos collaborateurs et de nos clients reçoivent chaque année leur petit pot de miel Made In Mayenne.

Les années ont passé et c’est maintenant la nouvelle équipe qui a pris le relais toujours accompagnée par les nounous pour pollinisateurs. Plus qu’une simple expérience, avoir des ruches au sein de l’entreprise s’est révélé être une véritable aventure humaine que toute l’équipe partage avec nos 3 apiculteurs retraités et passionnés : Jean-Paul, Jean-Pierre et un certain… Serge Faguier !

 

Nos abeilles rattrapées par le changement climatique

L’année 2020 aura été marqué par la crise sanitaire du Covid-19, mais chez FAGUIER Print & Pack, on se souviendra de cette année noire comme celle où nous avons perdu nos deux essaims, probablement victimes comme bien d’autres des pesticides et de la sécheresse.

Après un été sans bourdonnements autour de l’atelier, l’équipe en accord avec ses précieux apiculteurs décide de redémarrer cette aventure. Il faut trouver deux nouveaux essaims. C’est auprès d’un apiculteur professionnel local, Julien Desodt, installé à Saint-Berthevin (53) que nous trouvons notre bonheur. Cette période blanche nous permet de rénover nos ruches et de faire la réfection complète de notre jachère fleurie. Et… enfin le 6 mai dernier, c’est le grand jour : elles sont de retour !

Nos abeilles semblent prendre leur marque tranquillement et les bourdonnements se font de nouveau entendre. Elle produiront du miel dans les mois à venir qui leur servira à se nourrir cet hiver. Nous espérons une première récolte l’an prochain, mais rien ne presse, ne les brusquons pas…

La journée mondiale des abeilles, pour quoi faire ?

Initiée par les Nations Unies, la Journée mondiale des abeilles a lieu tous les 20 mai et a pour objectif d’attirer l’attention sur le rôle clé que jouent les pollinisateurs, sur ce qui les menaces, et sur leur importante contribution au développement durable.

Il est important de rappeler que la pollinisation est un processus fondamental pour la survie des écosystèmes. De lui dépendent la reproduction de près de 90% des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que de 35% des terres agricoles à l’échelle de la planète.

Les pratiques agricoles intensives, la monoculture, le recours aux pesticides, les effets des changements climatiques (comme la hausse des températures, la multiplication des sécheresses, les inondations et les perturbations des saisons de floraison) sont les principales menaces qui pèsent sur les abeilles et les autres pollinisateurs. On estime aujourd’hui qu’environ 35% des pollinisateurs (en particulier les abeilles et les papillons) sont menacés d’extinction.

Il y a quelques jours, une bonne nouvelle est arrivée ! La Cour de justice de l’Union Européenne a rejeté un pourvoi de l’entreprise Bayer® confirmant ainsi l’interdiction définitive de trois néonicotinoïdes. Ces insecticides systémiques sont dangereux pour les abeilles et pour les hommes. En rejetant cet ultime pourvoi, l’UE fait le choix de protéger les abeilles. C’est une victoire pour les abeilles mais chacun de nous peut agir à son niveau pour les protéger !

Vous aussi, agissez pour les abeilles !

Une Question ? Une suggestion ? Une demande de devis ?

Contactez-nous